Zad Moultaka

Gilgamesh épopée

L’épopée de Gilgamesh est un récit légendaire de l’ancienne Mésopotamie, l’Irak actuel, faisant partie des œuvres littéraires les plus anciennes de l’humanité. Zad Moultaka manipule ce matériau pour en faire un opéra sans voix, pour huit musiciens, électronique et vidéo.

Dans le texte, Gilgamesh cherche à devenir une légende en accomplissant des exploits, mais la démesure de ses ambitions lui attire le courroux des dieux. L’épopée de Gilgamesh a été patinée par les siècles. Nul n’en connaît la véritable origine et, de copies en traductions, les erreurs et le temps ont brouillé les pistes. Viole de gambe, lyre, ney, santour, les sonorités des instruments méditerranéens se mêlent aux instruments baroques dans un étonnant dialogue musical orchestré par les musiciens virtuoses des ensembles Mezwej et L’Achéron qui réunissent des solistes grecs et français. Franco-libanais, Zad Moultaka a représenté le Liban lors de la dernière Biennale de Venise. En perpétuelle recherche sur le langage plastique et musical, il intègre de l’écriture contemporaine occidentale aux caractères spécifiques de la musique arabe, comme pour « lier deux rives avec une voix » comme le dit le poète Wadih Saadeh.

Dans le cadre du Printemps Athénien.

En coproduction avec le Onassis Cultural Centre – Athens.

vous aimerez peut-être...