Toronto/Nantes : voix autochtones

Lectures

La Maison de la Poésie de Nantes et l’Ambassade de France à Toronto (Canada) invitent deux voix émergentes, l’une issue des peuples autochtones du Canada, l’autre d’outre-mer, à écrire un texte ensemble lors d’une résidence fin avril à la Maison Gabrielle Roy & Alliance Française du Manitoba. Une tournée au Canada et en France permettra de faire découvrir leurs travaux.

Véronique Kanor est une poète martiniquaise. Elle regarde les hommes-debout dans des mondes qui s’effondrent. Elle fouille les terres afro-caribéennes par la photo, la vidéo, l’écriture et les performances scéniques. Elle est notamment l’auteure de Combien de solitudes, un livre de poèmes aux éditions Présence africaine (2016). Tyler Pennock est un poète canadien issu d’une famille autochtone de la région de Lesser Slave Lake, en Alberta. Ses textes disent la situation toujours menacée des peuples natifs, la violence dont ils font l’objet, notamment en sa qualité de «  two-spirit » (qui abrite à la fois une identité féminine et masculine). Ses textes sont publiés en revues, et Bones paraîtra au printemps 2020 chez Brick Books Publishing.