Taste of Cement de Ziad Kalthoum (All/Liban/Syrie, 2017, 85’)

cinéma documentaire : doc à LU

Chaque jour, des ouvriers syriens construisent un gratte-ciel dans le ciel de Beyrouth. Chaque nuit, un couvre-feu leur impose de s’enfoncer dans ses entrailles de ciment. Au même moment, la guerre détruit leurs maisons, en Syrie. Peu à peu, les sons et les images de destruction et de reconstruction se mélangent, livrant un essai éblouissant sur le sens d’une vie en exil.

« Taste of Cement se déploie dans cet écart, dans cette mise en abyme entre construction et destruction, passé et présent, guerre et travail – et aussi entre images magnifiques tournées par Ziad Kalthoum et vidéos pourries sur YouTube et Al Jazeera. Un tel dispositif pourrait être abstrait et rester une simple construction théorique. Il est formidablement incarné par la manière qu’a le cinéaste de filmer les hommes, au travail ou au repos. Il est rendu concret par la présence intense des matériaux, des outils, des gestes, des bruits : chorégraphie dangereuse et rêveuse, entre ciel et terre du Liban, entre
terre libanaise et terre de Syrie. » (Jean-Michel Frodon, Slate)

Projection suivie d’une discussion avec Mélanie Simon-Franza

Sesterce d’Or – Visions du Réel, Nyon 2017