soirée « Pas Normal ! »

mix & live

| musique des mondes, folk & blues des âmes, électronique hybride…

À partir de 21h au 1er étage / Foyer Haut :

Emmanuelle Parrenin (concert / France)

(Une sorcière post folk et visionnaire)

Emmanuelle Parrenin a pratiqué et pratique encore le collectage de chansons traditionnelles en zone rurale, la danse contemporaine ou l’art-thérapie. Elle chante et joue de la vielle à roue, diverses harpes, du piano à pouces, de l’épinette des Vosges, du dulcimer, des bols chantants. Figure fondatrice de la scène revivaliste folk en France, elle a écumé festivals et MJC et a joué avec Gentiane ou Mélusine. Elle est pourtant surtout connue pour avoir enregistré il y a trente ans un disque d’une beauté énigmatique : “Maison Rose” que des snobs du monde entier s’arrachent sur eBay : le disque de post-folk ultime entre chants traditionnels et expérimentation électro-acoustique. Aujourd’hui, elle dépoussière son instrumentarium pour réinterpréter certaines de ses anciennes chansons, ainsi que de nouvelles co-écrites avec Flóp. De cette collaboration naissent contre toute attente “Maison Cube”, son deuxième album paru mars 2011 chez les Disques Bien, et un nouveau spectacle “D’une maison l’autre” (création au Lieu Unique, Scène Nationale de Nantes, avril 2011). Puis tous deux se consacrent à l’écriture de son troisième album, “Maison Vide » à paraitre prochainement. En parallèle elle rencontre Pierre Bastien et ils composent le spectacle Motus, la rencontre sonore entre musique acoustique et expérimentale, la rencontre visuelle entre installations mécaniques, instruments médiévaux et jeux d’ombres qui sera présenté en 2015 à travers la France et notamment aux festivals Sonic Protest et du Printemps de Bourges. Elle a récemment collaborée avec le Versatile Ensemble dans le cadre de cession d’improvisations du label Versatile et Tomoko Sauvage pour un spectacle à la Ferme Du Buisson.

https://emmanuelleparrenin.bandcamp.com/track/ballade-avec-neptune

 

 

Romain Marsault (concert / Kizmiaz Records / France)

Né dans les 80’s à flan d’océan Atlantique mais néanmoins asthmatique, converti à 13 ans au grattage de guitare, irrité par nature. La musique permet de s’extraire, par vagues, du monde mutagène. Tantôt prosterné de blues que délavé de rock’n roll, puis désirrité chantant. Après quelque faculté d’ADN, bars de tous bords, salles jaugées, plantes médicinales, de grandes pauses, Romain sort son magnifique album « Le Mortier Japonais » en 2016. À l’origine, on l’a connu en tant que One man band avec son projet « Birds Are Alive », mais sous son vrai nom Romain Marsault, s’attèle à autre chose, le propos est intime, la tonalité acoustique et les textes bien ciselés, un délice.

https://romainmarsault.bandcamp.com/track/labri-du-jour

 

||||||||||||||||||||||||||

 

A partir de 22h au Bar/Club :

 

Ko Shin Moon (concert / Akuphone / France)

(Analog synthesizers, drum Machines & Oriental lutes)

A l’origine du projet, deux amis, Axel Moon et Niko Shin, deux directions de recherche : la collecte d’enregistrements d’un côté, la collecte d’instruments de l’autre. Axel suit une formation en ethnomusicologie et part plusieurs années en Inde. Au Bengale il apprend le sitar et s’initie au système musical classique hindustani. De retour en France, il nourrit son intérêt pour les musiques du Moyen-Orient, passant du sitar, au rubab, du rubab au oud. Saisissant ses luths avec un toucher qui lui est propre, l’inspiration d’Axel pioche de toute part : enseignement classique, répertoire traditionnel, pop culture et dance music orientale.

Niko Shin suit une formation d’ingénieur du son et monte son propre studio, La Kabane, à Fontainebleau. Après quatre années d’activité, Niko transforme radicalement le studio et le remonte avec une orientation beaucoup analogique. Dans son navire, au mur tapissé de synthétiseurs et de cartes postales d’autres galaxies, Niko est aussi bien opérateur chef qu’instrumentiste délégué.

Remuant à deux la grande marmite de sons, de formes et de couleurs que leur accumulation d’idées et de matières (disques, cassettes, instruments) ne cesse de remplir, Axel et Nico ont, pendant une année, composé, enregistré, mixé ce premier album. Ko Shin Moon est pensé comme une invitation à la collaboration des écoutes, des cultures et des savoirs musiciens.

https://akuphone.bandcamp.com/track/zaffa

https://youtu.be/Iu0IpJLA5zw

 

Cheb Gero (mix / Akuphone / Paris)

Cheb Gero est un collectionneur passionné de musique et manipule tous les différents supports de diffusion, des 78 tours jusqu’aux cassettes. Après avoir été disquaire pendant de nombreuses années, c’est dans un esprit « archives » et animé par un désir d’ « explorer le monde en musique » qu’il lance Akuphone. Dans une approche relevant de l’archéologie musicale, il cherche à mettre en lumière le travail d’artistes, musicien.ne.s, chanteurs et chanteuses qui, dans les pays dits occidentaux, sont méconnu.e.s ou tombé.e.s dans l’oubli.

https://akuphone.com/catalog/

https://www.mixcloud.com/RinseFrance/radio-gero-4-focus-sur-la-palestine-27-septembre-2017/