Quantica

à la recherche de l’invisible

L’exposition Quantica réunit un ensemble d’œuvres réalisées par une sélection internationale d’artistes. Ces pièces inédites interrogent les stratégies communes développées par les artistes et les scientifiques pour tenter de découvrir les aspects invisibles de notre monde.

Ce projet est le résultat d’une importante coproduction entre différents partenaires : Arts at CERN (un programme dédié aux pratiques artistiques au sein du plus grand laboratoire pour la physique des particules au monde) et quatre organisations artistiques internationales : la fondation FACT à Liverpool, le CCCB à Barcelone ; le lieu unique à Nantes et le centre bruxellois iMAL. Le premier chapitre de cette exposition – qui rassemble dix commandes produites par des artistes dont la pratique entrelace les champs de l’art et de la science – est inauguré à FACT à Liverpool novembre 2018 et gagnera ensuite l’Espagne, la France et la Belgique.

Les artistes réunis au sein de l’exposition Quantica observent, déchiffrent et interrogent notre monde physique en naviguant de manière originale sur les réalités instables de la science contemporaine.

Grâce aux avancées et découvertes technologiques et scientifiques des cent dernières années, nous sommes aujourd’hui plus que jamais équipés et compétents pour comprendre et interpréter la nature invisible de l’univers, qui gouverne nos vies. Ces investigations de pointe centrées sur l’existence constituent depuis longtemps une importante inspiration chez de nombreux artistes, qui recourent aux recherches scientifiques pour mieux explorer les états d’existence, les expérimentations et les possibilités alternatives à notre réalité. Depuis quelques années, le laboratoire CERN occupe une place de premier plan dans la création de modèles novateurs de collaboration entre les arts et la science. L’union de ces pratiques a fait émerger des questions et des connexions inédites qui pourraient nous aider à mieux comprendre l’univers caché et son impact sur nos vies.

Avec :
Julieta Aranda (Mexique/Allemagne), Diann Bauer (États-Unis/Royaume-Uni), James Bridle (Royaume-Uni/Grèce), Juan Cortés (Colombie), hrm199 (Haroon Mirza en collaboration avec Jack Jelfs) (Royaume-Uni), Yunchul Kim (Slovaquie), Lea Porsager (Danemark), Suzanne Treister (Royaume-Uni), Semiconductor (Royaume-Uni) et Yu-Chen Wang (Taïwan/Royaume-Uni).

vous aimerez peut-être...