Points de non-retour [Quais de Seine]

Alexandra Badea

** Abonnez-vous ! **

Avec sa trilogie Points de non-retour, Alexandra Badea traverse l’histoire contemporaine de la France en en (re)créant les récits manquants. Dans ce deuxième volet, Nora, partie en quête de son passé familial, se retrouve plongée dans les tourments de la guerre d’Algérie.

Née en Roumanie, Alexandra Badea a demandé la nationalité française en 2013. Dans ses plus récentes pièces, elle tente de comprendre le passé de son pays adoptif, en examinant ses points d’ombre et ses blessures. Dans [Thiaroye], le premier volet de sa trilogie, Nora, réalisatrice de documentaires pour la radio, suivait les traces d’un ami mort soudainement, afin de terminer à sa place le documentaire qu’il avait commencé sur le massacre colonial de Thiaroye, au Sénégal. Cette fois avec [Quais de Seine], l’héroïne remonte sa propre piste. Des objets, notes et photos trouvés dans les affaires de son père la mènent au temps de la guerre d’Algérie, notamment jusqu’à la date fatidique du 17 octobre 1961 à Paris, où plusieurs milliers d’Algériens manifestant pacifiquement, furent violemment réprimés par les forces de l’ordre. Le récit de la vie d’un couple mixte à la même époque, mené en parallèle, amène d’autres pièces au puzzle assemblé en direct par l’auteure présente en bord de scène.

vous aimerez peut-être...