Molly Nilsson + Bad Hammer

| indie, synthpop, eurodance, coldwave

Molly Nilsson – live, Dark skies record, Suède

« Imaginez un club vers cinq heures et demie du matin. Entre les gobelets vides et quelques tickets de caisse piétinés, il ne reste qu’une personne qui danse les bras grands ouverts et les yeux fermés. Les derniers clients somnolent sur les banquettes de velours rouge. Le barman essaie de couper court à toutes les conversations lancées en menaçant de rallumer les néons.

Cette personne ondule forcément sur le Dollar Blue de Molly Nilsson. La jeune suédoise exilée à Berlin ensorcelle une pop basique qu’elle fabrique sur son ordinateur. De sa voix grave et rauque, elle la transforme et donne vie à la dance du futur, mélange de beats branques noyés dans une encre des plus noires. La bande originale, non pas de la gueule de bois, mais du moment qui la précède, quand on se rend compte qu’on est bien, et qu’il est trop tard pour faire machine arrière. » Les Inrocks, Marine Normand (extrait)

https://mollynilsson.bandcamp.com/album/twenty-twenty

– –
Bad Hammer – live, Italian Island & Doom Chakra Tapes – Allemagne