Midori Takada

Compositrice et musicienne avant-gardiste auteure de l’une des plus belles œuvres de musique ambient (Through the Looking Glass, 1983), Midori Takada a créé un univers où la beauté dispute à l’intimité.

Elle a mis un terme l’an dernier à un mutisme discographique de près de vingt ans en réalisant, avec l’artiste franco-iranienne Lafawndah, un EP intitulé Le Renard Bleu sur le très sélect label allemand !K7.

On l’aura compris, Midori Takada se fait rare. Rare, comme la musique qu’elle a imaginée pour son premier album en solitaire paru en 1983, Through the Looking Glass, inspiré par le roman de Lewis Carroll (il s’agit de la suite d’Alice au pays des merveilles) et les peintures du Douanier Rousseau. Orné de quatre compositions instrumentales jouées avec des percussions classiques ou originales (on peut faire plein de choses avec des bouteilles de soda), ce disque se retrouve en parfait équilibre entre arrangements ambient et musique traditionnelle japonaise.

Depuis, Midori Takada ne cesse de peindre un univers avant-gardiste qui fait la part belle à l’onirisme et la sérénité et offre un incroyable voyage statique.


En coréalisation avec le Musée d’arts de Nantes

 

vous aimerez peut-être...