Nicolas Horvath

L'Exil intérieur

La Folle Journée 2018 aura pour thème Un monde nouveau. Nicolas Horvath a imaginé un récital qui questionne la notion de l’exil dans ce qu’elle a de plus intime, aux limites de la folie et de la solitude.

Ce voyage nous permettra de découvrir la musique de Hélène de Montgeroult, considérée comme la meilleure pianiste française de la fin du 18ème siècle avant qu’elle ne fuie Paris et la Révolution pour se réfugier en Italie, où elle composera des pièces qui préfigurent le romantisme. Puis le récital plongera dans les compositions d’Alkan, Satie, Sorabji ou Liszt, imprégnées de leurs errances intérieures, avant de proposer une pièce d’un élève de Messiaen, Jean Catoire, qui à cause d’un accident de voiture est sujet à des visions qui donnent à sa musique un caractère obsessionnel, comme une prémonition de la musique minimaliste.  La fin du programme est consacrée à Jan Rääts qui fut un des principaux compositeurs de l’Estonie sous domination soviétique avant que l’indépendance le place dans une position d’exilé dans son propre pays. Ce n’est que récemment que l’Estonie lui a redonné la place qu’il mérite dans son histoire culturelle.

Programme :

Hélène de Montgeroult : 8ème Sonate pour piano Op.5 n°2 (1811) première mondiale

Charles Valentin Alkan Prière n°3 Op 64 «Poco Adagio» (1866) première mondiale

Franz Liszt Christus « Tristis est anima mea », « O filii et filiæ » S.3 n°11 & 13 (1866)

Erik Satie Danses Gothiques «Neuvaine pour le plus grand calme et la forte tranquillité de mon âme» (1893)

Kaikhosru Shapurji Sorabji Transcendental Etude XVII «Molto Accentato» (1940) première nationale

Jean Catoire Opus 145 (1969)

Jaan Rääts Radio 4 Op.124 (2004)

 

 

vous aimerez peut-être...