L’éthique dans la notion de pronostic

Questions de société / RDV bioéthique

Depuis quelques années, le lieu unique programme régulièrement des rencontres autour des questions de bioéthique et, avec l’association EthicA, un grand week-end de réflexion, Question(s) d’éthique. Dans le prolongement de ces débats et dans le cadre du Master d’éthique médicale ouvert à l’université de Nantes en 2017, porté par l’UFR Lettres et Langages et la Faculté de médecine, le lieu unique et EthicA proposent des rendez-vous réguliers avec des médecins, des philosophes, des juristes, etc. qui aborderont ces nouvelles questions liées à l’évolution de la recherche scientifique et des pratiques médicales. Les trois conférences programmées seront présentées par Guillaume Durand, philosophe.

Peut-on prédire la qualité de vie ? Quelle approche éthique dans la notion de pronostic ?

Conférence de Sophie Crozier

Le pronostic est une notion particulièrement complexe. Prédiction de l’évolution de la maladie, le pronostic est depuis l’Antiquité un élément central de l’action médicale. Il guide en effet la décision et permet d’informer le patient et ses proches de l’avenir possible ou probable de la maladie. Si la prédiction d’un handicap futur est difficile, celle de la qualité de vie l’est encore plus car elle doit prendre en compte de multiples facteurs  qui dépassent largement le domaine des connaissances médicales. Or l’utilisation du pronostic, pour d’importantes décisions comme celle d’arrêt de traitements chez des patients victimes de graves accidents vasculaires cérébraux, pose d’importantes questions éthiques qui méritent d’être discutées. Peut-on et comment pourrait-on définir un handicap inacceptable qui amènerait à penser que la vie ne vaudrait plus la peine d’être vécue ? Comment prendre des décisions médicales dans un contexte d’incertitude importante ?

Par essence incertain, le pronostic amène à interroger, au-delà de la pratique médicale en situation d’incertitude, notre souhait grandissant d’anticiper le futur pour mieux le maîtriser.