Les Écritures bougées, poésies performances

Accueil : La Maison de la Poésie

Avec Sarah Barh, Joël Hubaut, Antoine Boute & Jeanne Pruvot Simonneaux, Aziyadé Baudouin-Talec. Performances.
Présentation : Aziyadé Baudouin-Talec

« Comment bouge-t-on un texte ? Pourquoi parle-t-on en bougeant ? » C’est ainsi qu’Aziyadé Baudouin-Talec entame sa préface à l’anthologie « Les Écritures bougées » (éditions Mix, 2018) qu’elle a dirigée, faisant suite aux évènements performatifs qu’elle a organisés à plusieurs reprises. Elle y met à l’honneur des artistes et auteurs dont le travail inclassable articule des éléments hétérogènes (texte, corps, objet, sons…).

Née en 1986 en Allemagne, Sarah Bahr vit maintenant en France. Elle enseigne au sein des Pratiques artistiques amateurs à l’école des Beaux-arts de Lyon. « Embâcle » (Les Petits matins, 2015), son premier livre, est une succession de voix et de prénoms rapportant des événements et des sensations drôles, absurdes ou quotidiens en un théâtre de paroles contemporain. Son travail s’étend au théâtre, à l’art visuel, la performance, la peinture. Elle fait preuve dans son écriture d’une mise en jeu du texte qui lui procure un caractère facétieux et vivant.

Antoine Boute est né en 1978 à Bruxelles. Sa poésie est expérimentale, sonore et graphique. Il explore les limites du langage et joue avec ses détournements : la langue, le corps et la voix prennent ainsi une place importante dans sa pratique. Il utilise également des supports d’écritures variés : publications papiers, internet, performances scéniques, revues, … son dernier livre, « Opérations biohardcores » est paru aux éditions Les Petits matins en 2017. À Nantes, il proposera un duo vocal avec sa complice « biohardcore » Jeanne Pruvot-Simonneaux, co-auteure de « Apnée » (Onlit, 2018)

Né à Amiens en 1947, Joël Hubaut enseigne à l’École supérieure d’arts et médias de Caen. Figure de la performance et de l’art contemporain en France, il est au croisement de nombreuses disciplines (installations, performances, textes, dessins, peintures, vidéos…). Ses textes, sonores et incarnés, ont été publiés notamment chez Al Dante et dans de nombreuses revues, mais la scène et la voix sont ses supports privilégiés. Il a croisé la route de Félix Guattari, Gherasim Luca, tire son inspiration des mouvements dada, lettriste, punk et fluxus.

Aziyadé Baudouin-Talec est née en 1989. Auteure et performeuse, elle se consacre à l’écriture dans ses rapprochements avec l’art contemporain et la danse. Elle crée « Les Écritures bougées » en 2016, structure de production et de diffusion de la littérature contemporaine au travers de lectures-actions. « L’Anthologie des écritures bougées » paraît en 2018 (éditions miX), rassemblant 42 textes d’auteurs et performeurs d’aujourd’hui.