Projet Loup des steppes

Tanguy Malik Bordage

d’après Hermann Hesse

« Ce livre m’a réappris à lire », déclare Thomas Mann à la sortie du Loup des Steppes, en 1927. C’est aussi ce qui est arrivé à Tanguy Malik Bordage qui, touché dans son intimité la plus profonde par ce roman devenu monument de la littérature européenne, en propose une adaptation personnelle, qui a été créée au TU Nantes en 2016 et qu’il propose aujourd’hui au lieu unique.

Le metteur en scène nantais se glisse dans la peau de Harry Hailer, homme désabusé et cynique, déchiré par des sentiments contraires. Sur les pas d’Hermine, son double, le héros s’engage dans un parcours initiatique qui le mènera de l’ombre à la lumière. Entouré d’une meute de comédiens sauvages, bouillonnants et sensibles, Tanguy Malik Bordage montre les contradictions qui nous habitent comme un champ de bataille. Les changements virtuose d’atmosphère emmènent du plateau noir aux formes géométriques et colorées d’un bar futuriste, les scènes s’enchaînent tambour battant au rythme de l’agitation intérieure du héros, les comédiens tourbillonnent sur scène jusqu’à ce que nos repères se troublent et nous portent au climax de l’initiation, réaffirmant, à l’instar d’Hermann Hesse, les vertus de l’abandon comme clef de la réconciliation avec soi-même.