Le Cinéma du réel au lieu unique

2 films issus de la sélection du festival pour une soirée exceptionnelle

Le festival parisien Cinéma du réel mêle documentaire, essai et expérimentation. Chaque année, ses sélections de films reflètent la diversité des genres et des formes d’approche cinématographiques du monde. La dernière édition s’est tenue du 15 au 24 mars 2019.

Depuis plusieurs années, le lieu unique convie chaque mois le public à venir découvrir des œuvres documentaires aux écritures multiples à l’occasion des rendez-vous Doc à LU.

Le lieu unique s’associe au festival Cinéma du réel, à la Cinémathèque du documentaire et à Images en Bibliothèques pour proposer une soirée exceptionnelle avec la diffusion de deux films présentés dans le cadre du dernier festival Cinéma du réel.
– –

L’immeuble des braves
de Bojina Panayotova (France, 2018, 23’),
en présence de la réalisatrice
Sofia (Bulgarie), 13 juin 2014. Comme chaque jour, Ivan revient devant l’immeuble dont il s’est fait expulser. Il vient nourrir ses enfants, Gigi et Sara, deux chiens errants qui vivent encore là. Mais ce matin, les chiens ont disparu. Ivan, dans tous ses états, alerte le quartier et se lance dans une quête éperdue à travers la capitale bulgare pour retrouver les chiens.

Hamada
d’Eloy Dominguez Seren (2018, 88’)
Avec vitalité et humour, Hamada dresse un portrait inhabituel d’un groupe de jeunes amis vivant dans un camp de réfugiés au milieu du désert saharien. Le deuxième mur militaire le plus grand du monde les sépare de leur patrie et ils y vivent depuis 40 ans. On les appelle les Sahraouis, également connus comme le peuple oublié.

– –
Autre rendez-vous à ne pas manquer :
Projection spéciale du film Je vois rouge de Bojina Panayotova, suivie d’une rencontre avec la réalisatrice
mercredi 24 avril 2019 à 20h45 au Cinéma Le Concorde (Nantes) / tarifs habituels de la salle.

vous aimerez peut-être...