Laurie Anderson

dans le cadre du Festival Variations

Depuis cinq décennies, Laurie Anderson conçoit des créations musicales qui font la part belle à la technologie. Elle vient pour la première fois au lieu unique, présenter sa dernière création, The Art of Falling.

Elle est une figure incontournable du New York artistique, celui qui a pris son essor dans les années 1970 et chamboulé le rapport du public aux œuvres. Auteure d’un hit aussi minimaliste qu’hypnotique (le légendaire O Superman en 1981), toujours à l’affût des évolutions technologiques et férue de musiques électroniques, Laurie Anderson a multiplié, au fil des années, les projets, les enregistrements et les collaborations – citons entre autres William Burroughs, Peter Gabriel, Brian Eno, le Kronos Quartet ou Wim Wenders. Toujours à l’avant-garde, celle qui fut la femme de Lou Reed aime marier les musiques, les mots et les visuels dans des expériences artistiques qui invitent à la réflexion sur le monde qui nous entoure. Divisée en saynètes, sa dernière création, The Art of Falling, confirme la tendance en tentant d’explorer les mécanismes de la chute.


vous aimerez peut-être...