La Longue Nuit du Court

La Longue Nuit du Court passe à l’heure d’été mais continue à offrir, le temps d’une longue soirée, des courts métrages à profusion (premiers films, cinéma expérimental ou d’animation, films tournés en région, documentaires, fictions, essais poétiques, etc.).



Mire : Photographie, cinéma, la mise en abîme

Un programme de 7 films d’animation qui utilisent photos et prises de vue réelles comme point de départ.

L’Abbaye de Fontevraud : 6 courts métrages d’animation de réalisateurs résidents

Depuis 2006, la résidence d’écriture en cinéma d’animation a permis à 68 réalisateurs de mener un travail d’écriture sur un projet personnel de court ou long métrage.

Les Films du Funambule : Coup de projecteur sur Vincent Macaigne

Acteur, réalisateur, ce boulimique de travail excelle dans les rôles de « loser », tendre, drôle et grave à la fois.

Région des Pays de la Loire : N’en faisons pas un drame !

Même point de départ pour ces 3 films soutenus par la Région des Pays de la Loire : une situation grave que 3 réalisateurs dépassent, pour aboutir à 3 comédies très différentes, et plutôt originales.

Festival des 3 Continents : : Trois impressions thaïlandaises

Productrice, scénariste et surtout réalisatrice, Pimpaka Towira est une des figures importantes
du jeune cinéma thaïlandais contemporain dont il faut dire qu’il compte plusieurs femmes dans
ses rangs. Elle pose un délicat et pourtant un insistant regard sur l’humble quotidien des gens
des campagnes pour tracer en creux un portrait à la fois sensible et politique de son pays.

Festival du cinéma espagnol : Filmer au féminin / Le féminin filmé

Dans le prolongement du cycle Filmer au féminin / Le féminin filmé développé pour la 24e édition du Festival, l’association des Rencontres du Cinéma Espagnol de Nantes propose des courts métrages récents et inédits, réalisés par des femmes ou dont la femme est au cœur de la démarche cinématographique.

Festival Premiers Plans : Best Of


Films d’écoles et travaux expérimentaux découverts et primés lors de la dernière édition du Festival d’Angers.

Le lieu unique :
– Alors que le premier long métrage de Basil da Cunha, Après la nuit, sort en salles, découvrez ses deux courts déjà sélectionnés à la Quinzaine des Réalisateurs. Une œuvre naissante déjà très stylée et un réalisateur prometteur.

Correspondances – Des lettres au cinéma : Échange filmique épistolaire entre José Luis Guerin et Jonas Mekas ; lettre d’Alain Cavalier avant le tournage de Thérèse ; réflexions intimes de Rosa Luxemburg depuis la prison de Wronke, etc.
(Programmé en collaboration avec Mire)

Dédale-Situation 02 de Samuel Boche et Anne-Cécile Paredes : « À force d’avancer en marchant, les individus que nous cherchions ont pris place. Leurs pas lents ou saccadés, fragiles ou périlleux nous ont guidés dans l’île. Jusqu’à vivre une de ces rencontres qui changent le cours d’un film ». Avant première.

Sun is sad de Vincent Pouplard : « Un film né lors d’un voyage à Thessalonique. Je passais mes journées à déambuler à la suite d’inconnus. J’ai commencé à assembler les images quelques mois après mon retour et continué d’écrire sur cette ville ébranlée ». Avant première.

– En continu, de 19h30 à 2h30, 22 petites perles de George Méliès.

En collaboration avec :
Abbaye de Fontevraud, Festival des 3 Continents, Festival du cinéma espagnol, le lieu unique, Les Films du Funambule, Mire, Premiers Plans, Région des Pays de la Loire