Eleni Sikelianos

Accueil : La Maison de la Poésie de Nantes

Depuis plusieurs saisons, le lieu unique accueille des associations et structures nantaises dont les problématiques trouvent écho à sa programmation. La Maison de la Poésie de Nantes a pour vocation artistique de diffuser la poésie d’aujourd’hui. Foisonnante, se renouvelant constamment, la poésie est le lieu de l’inattendu, de l’exigence, du singulier.

Eleni Sikelianos

Lecture-concert suivie d’un entretien en présence des traducteurs Claro et Béatrice Trottignon.

Eleni Sikelianos est une poète américaine d’origine grecque. Le livre de Jon et Animale machine (Actes Sud, 2012 et 2017) approchent respectivement la vie de son père, héroïnomane dont l’absence lui a inspiré un récit entre biographie et fiction ; et de sa grand-mère, fraîchement immigrée aux États-Unis et danseuse de cabaret, aux mille vies guidées par un tempérament aventureux. Ces ouvrages sont protéiformes, alternant souvenirs, témoignages, extraits de presse, listes imaginaires… Apparue dans le paysage éditorial français avec Le Poème Californie (Grèges, 2007), un poème fleuve kaléïdoscopique, Eleni Sikelianos impose une manière littéraire d’une très grande richesse. Elle a également publié d’autres poèmes aux éditions Grèges : Du soleil, de l’histoire de la vision en 2007 et en 2017, aux éditions Joca Seria, Du tendre inventaire des vivants et des morts.

vous aimerez peut-être...