École : quelle alternative au projet libéral de la start-up nation ?

accueil : L’Huma-café®, café citoyen à Nantes

Depuis plusieurs saisons, le lieu unique accueille des associations et structures nantaises dont les problématiques trouvent écho à sa programmation.

Rencontre-débat avec Christine Passerieux

Régulièrement, l’actualité se fait l’écho des problématiques qui traversent la question scolaire : formation des enseignants, autonomisation des établissements, dé-sectorisation de la carte scolaire, programmes d’histoire…

Les enjeux liés à l’école touchent à la société tout entière ; les enseignants, les représentants des parents d’élèves donnent leur avis, les gouvernants s’emparent de ces sujets dans une succession impressionnante de réformes.

Or, le contexte de fragilisation globale des services publics et de réduction budgétaire pose la question du devenir de l’école. Les choix imposés permettent-ils aux futurs adultes d’appréhender le monde qui les entoure, de développer leur esprit critique ou, au contraire de n’évoluer que dans une perspective d’employabilité ultérieure ?

Alors, que proposer pour que l’École ne devienne pas une réponse aux besoins de l’entreprise, loin de tout souci émancipateur ?