Des spectres hantent l’Europe

cinéma documentaire : Doc à LU

Depuis plusieurs années, le programme Doc à LU s’est donné pour objectif de faire découvrir des œuvres peu diffusées, aux écritures cinématographiques multiples, en invitant toujours le réalisateur, quelqu’un de son équipe ou un critique à accompagner la projection. Le documentaire Des spectres hantent l’Europe s’inscrit également dans le cycle « la question des frontières – les politiques d’asile et l’hospitalité ».

DES SPECTRES HANTENT L’EUROPE
de Maria Kourkouta et Niki Giannari
(Grèce, 2016, 98’, vostf)

Projection suivie d’un entretien enregistré avec Maria Kourkouta, mené par Lucie Leszez, étudiante en cinéma (ENS/EHESS)

Les deux réalisatrices ont filmé la vie quotidienne des migrants (Syriens, Kurdes, Pakistanais, Afghans et autres) dans le camp d’Idomeni, dans l’attente de traverser la frontière gréco-macédonienne. Files d’attente interminables pour manger, boire, consulter un médecin… Un jour, l’Europe décide de fermer ses frontières une bonne fois pour toutes. Les habitants d’Idomeni, décident, à leur tour, de bloquer les rails des trains qui traversent le camp et passent la frontière…

“ … En tant que société grecque et européeenne, nous regardons ces gens, les migrants, sans les voir vraiment. Nous nous sommes habitués à les considérer comme des étrangers, faibles, et dans les meilleurs des cas, uniquement d’un point de vue humanitaire. Notre besoin était plus politique qu’humanitaire : sauver quelque chose de ce qui échappe aux images des reportages et des actualités ; témoigner d’un certain état de l’histoire actuelle de l’Europe ; garder à jamais, avant qu’elle disparaisse, l’image de ces gens, de leurs pieds ou de leurs petits gestes dans cette longue attente… ” (Maria Kourkouta)

vous aimerez peut-être...