Denis Mariotte

Dance-Park

Tout et rien

Depuis plusieurs années, à travers des installations et des performances que l’on pourrait qualifier de « démonstrations poétiques de la mécanique quantique », je travaille à la perception d’états cumulés, de notions telles que la présence et l’absence, l’expérience du vide, l’écoute de l’invisible, pour les mettre en jeu avec les potentialités du réel en écho avec le « fictionnel ». Le contexte du Dance-Park sera l’opportunité d’approfondir la recherche à travers son dispositif si particulier. Il n’y a rien à voir, tout à expérimenter.

Compositeur, musicien, performeur, plasticien, Denis Mariotte multiplie les collaborations, la plus volumineuse et exemplaire étant avec Maguy Marin. Parallèlement, il est musicien et travaille avec Fred Frith pour les pièces Impur en 1998 et Stick figures. À partir de 2013, il explore de nouveaux formats, plus proches de l’installation et de la performance, avec des pièces telles que Parcelles, installation visuelle et sonore active, puis Dérives, une installation/performance de cent secondes jouée dix fois par jour.

Programme complet du Dance-Park