Champs magnétiques #3

Météores

La plateforme Météores ouvre la saison nantaise de danse avec Champs Magnétiques, un parcours chorégraphique placé, pour cette 3e édition, sur le thème du déplacement.

Depuis 2014, Météores imagine dans différents lieux nantais des événements dont le programme déjoue les codes traditionnels de la scène et de la salle, offrant des espaces d’expérimentation aux artistes et aux spectateurs.

Les règles du jeu sont simples : adapter une œuvre déjà créée d’un côté, répondre à cette œuvre par une création in situ de l’autre.
Les artistes sont invités à activer en binôme les espaces singuliers et multiples du lieu. Un chassé-croisé où sensible rime avec prises de risques.

– –
Les artistes et leurs projets : Agata Maszkiewicz & Vincent Tirmarche, Still Life pièce chorégraphique / Jocelyn Cottencin, Faire feu vidéo / Alice Gautier,Pavane – vidéo / Ana Pi, Noirblue – installation photographique / Bryan Campbell, Moby Dick performance / Aline Landreau, Vox – pièce chorégraphique / Céline Cartillier, Haut-Fond – performance / Collectif Androgyne, Les Baptistes – Baptiste Pichaud et Baptiste Sorin, Laurie Peschier-Pimont, Bababoum – atelier costumes et dance floor / Lucane – Aëla Labbé et Stéphane Imbert, Still Light – installation photographique

Programme détaillé 

à partir de 14h en continu / Entrée libre

 

  • Pavane • installation vidéo • Alice Gautier (à partir de 6/7 ans) – réponse à Faire feu de Jocelyn Cottencin

 Pavane est un film de fiction réalisé dans le cadre d’une résidence-création au lycée Victor Hugo d’Hennebont, avec l’implication des élèves. Dans un lycée où la transmission et les rapports entre élèves ont lieu au travers des gestes, le quotidien est troublé par la rencontre avec un personnage masqué. Pavane raconte des fragments de vie de ces jeunes gens, et l’intrusion de l’imaginaire dans celle-ci, comme une contagion émancipatrice.

  • Still Light • installation photographique • Lucane • Aëla Labbé et Stéphane Imbert (tout public) réponse à Still Life d’Agata Maszkiewicz

Exposition de photographies argentiques en noir et blanc avec pour chaque image une source lumineuse. Still Light est une écriture de l’espace, du temps, de la lumière et du mouvement.

 

  • Noirblue • installation photographique • Ana Pi (tout public)

Une installation de photos dont le matériel est extrait des recherches d’Ana Pi autour de sa dernière création Noirblue, qui interroge présence, absence, discours et temps pour produire une danse liée à deux couleurs : la couleur noire de la peau et le pigment bleu outremer.

 

> De 15h à 17h / entrée libre, inscriptions sur place

  • atelier costumes • Les Baptistes et Laurie Peschier Pimont (accessible à partir de 6/7 ans, enfants accompagnés d’un adulte).
  • visite guidée + rencontres avec les artistes

>16h, 18h, 23h / entrée libre

  • Faire Feu • installation vidéo • Jocelyn Cottencin (tout public)

Une fiction, un documentaire, une performance, un récit lacunaire, autour de 16 jeunes étudiantes et étudiants artistes des Beaux-arts de Paris, sur l’engagement, la communauté, les images, l’art dans la société contemporaine, le désir et le doute.

> 17h/ entrée libre

  • Moby Dick • Bryan Campbell (à partir de 6/7 ans) réponse à Noirblue d’Ana Pi

En dialogue avec Noirblue d’Ana Pi, Bryan Campbell construira un poème, un collage de mots et d’états de corps, qu’il imagine comme une élégie tragi-comique de l’économie d’extraction. Il sera accompagné par l’œuvre de Melville, un portrait de la chasse aux baleines du 19ème siècle qui, en glorifiant l’animal le pousse vers son extinction, et résonne avec l’amour écocide de notre société actuelle.

> 19h / entrée libre

  • Haut-Fond – La parole soulève plus de terre que le fossoyeur ne le peut • Céline Cartillier (à partir de 7/8 ans) réponse à Vox d’Aline Landreau

Un vase découvert lors de fouilles d’un ancien village amérindien a retenu l’attention d’archéologues autant que d’acousticiens et de linguistes car il était porteur de sons. Cette poterie présentait des sillons qui, au passage sur un tour de potier, révélaient l’existence de fragments de syllabes prononcées par le potier Maya il y a plus de cinq siècles. En procédant à la rotation du vase sur un tour, comme un disque microsillon, il était donc possible d’entendre le spectre vocal de son auteur.

> 19h45 et 21h30 /10 €- 8€ – billet couplé pour les deux spectacles

  • Vox • Aline Landreau (à partir de12/13 ans)

Dans cette collaboration renouvelée avec le musicien Antoine Monzonis-Calvet, Aline Landreau s’intéresse au potentiel bruitiste et à la puissance primitive des cordes vocales, ainsi qu’à une possible extension des strates sonores jusqu’à l’architecture. Le point de départ, intérieur et invisible, vacillant et vibrant de la voix, fait basculer le corps en instrument au service d’un environnement sonore en mutation constante et composé en temps réel.

  • Still Life • Agata Maszkiewicz • (à partir de12/13 ans)

Still Life (nature morte en anglais) est une pièce qui met l’accent sur notre relation avec les objets et les choses. En évitant la présence réelle d’objets sur scène, la pièce joue avec les notions de devenir, d’adaptation, d’apparition, de répétition. La danse en relation avec les costumes, la lumière, le son et les vidéos, permet de créer une nature morte en soi.

> 22h45 / gratuit, inscriptions sur place

  • Still Light • visite guidée et performée de l’installation photographique • Lucane (tout public)

> 23h / 2h / entrée libre

  • Bababoum dance floor artistique et costumé • Collectif Androgyne, Les Baptistes, Laurie Peschier-Pimont • bar

La Bababoum, c’est une fête artistique et costumée, concoctée par Les Baptistes, le collectif Androgyne et Laurie Peschier-Pimont, pour transformer les spectateurs de tout poil en danseurs d’exception !