Borderline(s) investigation #1

Frédéric Ferrer

Dans le cadre de Nos Futurs.

Une enquête édifiante sur les limites du monde et son effondrement.

En météorologie, la frontologie est l’étude des fronts. Mais Frédéric Ferrer, en fin observateur de notre époque, en propose avec Borderline(s) investigation #1 une acception plus large : l’étude de toutes les frontières et limites du monde, terrestres ou non.
Organisant un vrai-faux colloque loufoque et soigneusement documenté, il fait le pari de l’émergence prochaine de cette nouvelle science et, après avoir vu ses conférenciers sur scène, on est tenté d’y croire !
La structure de ce spectacle est une enquête édifiante sur les limites du monde. Relevés de terrain, enregistrements in situ, graphiques, entretiens vidéo… Tous les médiums sont mobilisés pour offrir une vision kaléidoscopique du sujet : les problématiques liées à l’occupation de l’espace et leurs conséquences sur la vie quotidienne.
Les quatre frontologues emmenés par Frédéric Ferrer chercheront à ouvrir des brèches à l’aide d’outils méthodologiques affutés, comme ces questions : « Pourquoi sont-ils tous entassés ici ? » « Pourquoi c’est vide là ? » « C’est quoi la logique de répartition des choses – et aussi des humains, de tous les terriens d’ailleurs, végétaux et animaux ? ». Cette parodie de colloque, régie par une logique de l’absurde, traite en filigrane et avec finesse de domaines très sérieux de notre réalité.