Aragon et la chanson

Rencontre avec Bernard Vasseur

Aragon n’a jamais voulu écrire de chansons, mais sa passion pour la musique populaire, le jazz, les flonflons et le music-hall a attiré l’engouement des chanteurs et des compositeurs, qu’il a toujours laissé entièrement libres dans leurs adaptations. De Dominique A à San Severino, en passant par le trio magique Brassens, Ferrat, Ferré, les poèmes d’Aragon ont tourné, tournent et tourneront encore inlassablement de microsillons en CD et de CD en streaming. Ainsi, près de 200 de ses poèmes ont été mis en musique et popularisés, réalisant le mariage inouï entre une poésie passionnément vouée à être lue, telle une partition en attente d’instruments, et des mélodies, d’instinct fredonnées par toutes et tous et irrémédiablement liées à l’univers et à l’histoire du poète.