Alessandro Bosetti

Journal de bord

Le travail d’Alessandro Bosetti se situe à la frontière entre anthropologie sonore et musique contemporaine. Il met en musique ici le journal de bord que sa mère a tenu durant un voyage en voilier qui marque la séparation avec sa famille.

Une calligraphie vocale qui suit fidèlement la voix enregistrée de la mère, sous la forme d’un monodrame musical interprété par quatre musiciens.

Une pièce autobiographique qui plonge dans la mémoire intime de la voix, inspirée par le théâtre oriental et la fiction radiophonique et qui revêt la forme d’un journal contemplatif, un portrait d’une femme libre.

Un concert organisé à l’invitation de La Folle journée sur une idée du lieu unique.