1958 : guerre coloniale, putsch et Cinquième République

Rencontre-débat avec Gilles Thevenon

Il y a 60 ans, alors que la France poursuit la guerre en Algérie, des menées putschistes vont ébranler l’édifice institutionnel et porter au pouvoir Charles de Gaulle. Immédiatement, celui-ci obtient du Parlement de faire procéder à la rédaction d’une nouvelle constitution, qui sera approuvée par référendum à presque 80% et promulguée en octobre. Cette constitution, rédigée sans passer par le travail d’une assemblée constituante, a dès ses débuts connu une vive opposition, notamment quant au poids important accordé à l’exécutif, ainsi qu’au rôle prépondérant du président. Alors qu’une nouvelle réforme constitutionnelle se prépare, nous reviendrons aux origines de la Cinquième République.